La longue route…

Alors que les premiers ont doublé le phare du Fastnet en ce début d’après-midi à l’image de Yoann Richomme, Pierre Leboucher et Tom Laperche, près d’une vingtaine de Figaro Bénéteau 3, dont le Niji de Gildas Morvan, peine encore dans les petits airs. Les coups tactiques ont fusé depuis la pointe de Bretagne et beaucoup ont joué de malchance à l’image du groupe emmené par Thomas Ruyant qui avait tenté sa chance à l’ouest… Gildas sur sa route la plus directe, après une superbe remontée la première nuit, a joué la sécurité mais comme souvent les marins le disent : « La réalité est souvent bien différente sur l’eau par rapport aux fichiers météo ! ».

Cette traversée de la mer celtique a certainement tapé sur les nerfs de tous les concurrents avec ce vent totalement aléatoire en force et en direction. Il a fallu sans cesse observer le plan d’eau, attraper la moindre veine de vent pour toujours garder le rythme et ne pas se laisser distancer.

Il reste pour Gildas Morvan, actuellement en 33ème position devant un groupe de 7 bateaux comprenant des Figaristes affûtés comme Alexis Loison et Gildas Mahé, un peu de moins de 50 milles à parcourir avant la ligne d’arrivée. 50 milles comprenant le passage du phare du Fastnet et pas mal de manœuvres à effectuer le long des côtes irlandaises avant la délivrance cette nuit. Il est fort à parier que les skippers vont arriver « crâmés » à Kinsale.

Quelle première étape !

1752 commentaires