« Il reste encore du travail ! »


Avec la fin de la grande course de la Solo Maître CoQ, le rideau est tombé sur la première épreuve en solitaire de la saison, la première disputée par Gildas Morvan depuis deux années, faut-il le rappeler. 32èmede cette étape de 340 milles, le skipper de Niji avoue une certaine déception quant au fait de n’avoir pu revenir sur le bon paquet après des choix sans doute trop tranchés la première nuit. Mais en marin expérimenté qu’il est, il sait que ce bilan en demi-teinte est aussi un pas de plus dans sa préparation pour l’objectif principal de la saison, la Solitaire URGO Le Figaro qui partira de Nantes le 2 juin prochain. 

J’ai pris un mauvais départ, mais j’ai réussi à revenir plutôt bien sur le bon paquet. Pendant la première nuit de course, je n’ai pas fait les bons choix en me décalant trop par rapport aux autres. Derrière, c’était cuit pour recoller… même si j’arrive à grappiller quelques places. J’aurais dû rester avec la flotte.
Cette semaine a été en demi-teinte. Il reste encore du travail pour la suite. Il faut vraiment que j’arrive à mieux doser les risques en termes de choix stratégiques, que je sois moins joueur ! Mais c’est toujours bien d’être là, de découvrir le bateau, de naviguer et de voir des choses pour préparer La Solitaire qui reste l’objectif de la saison ! »

Les réactions de Gildas Morvan sur les pontons des Sables d’Olonne, à l’arrivée de deux jours de navigation en solitaire 

Prochaine étape pour Gildas et Niji, la Solo Concarneau – Trophée Guy Cotten dont le départ sera donné le 12 mai prochain. 

125 commentaires

Laisser un commentaire