Gildas à la vacation VHF au petit jour !

La flotte de la 50ème Urgo Le Figaro poursuit lentement mais sûrement sa progression vers le phare du Fastnet distant encore de près de 300 milles (540 km). La zone de vents calmes est maintenant derrière les Figaro Bénéteau 3 et tous profitent ce mardi matin d’un vent de sud-est un peu plus soutenu. Gildas Morvan, à bord de Niji, a choisi de passer entre Belle-Ile-en-Mer et la presqu’île de Quiberon cette nuit pour profiter d’une petite brise côtière, comme un certain Armel Le Cléac’h. Le géant des Abers reste parfaitement dans le rythme de la course, malgré la fatigue qui commence sérieusement à se faire sentir, et va sans doute gérer au mieux sa route le long de la pointe bretonne. Une route semée d’embûches ! Les cailloux et les courants sont légions dans cette zone mal pavée. Le skipper de Niji aux 21 Solitaire dans les bottes connaît parfaitement les pièges et, s’il parvient à se reposer un peu ce matin, pourra les déjouer avec lucidité. Cette journée s’annonce cruciale avant la traversée de la Manche !

Gildas Morvan à la vacation du matin :

« Oui c’est assez compliqué, j’ai du mal à comprendre, tout le monde s’est arrêté un peu au niveau de Belle-Ile-en-Mer et certains ont réussi à garder un tout petit peu de vent puis je pense à prendre un nouveau vent, une nouvelle pression Sud-Est que j’ai actuellement : j’ai onze nœuds. Alors que le reste de la flotte est restée dans deux, trois à quatre nœuds de vent autour de Belle-Ile-en-Mer, ça fait un gros delta pour finir. Dès que j’ai touché un peu de vent, le bateau a décollé mais on a eu trois, quatre nœuds dans la nuit, on s’est même arrêté dans la nuit donc c’était un peu compliqué. Par rapport au timing, c’est sûr qu’on va mettre du temps pour aller à Kinsale, on va arriver jeudi je pense donc la dorsale était un peu plus copieuse que prévu, on a eu du mal à la traverser, on n’a pas beaucoup avancé hier après-midi. La route est longue encore, il y a encore plein de passages : Penmarc’h, le Raz de Sein, on va passer par le Four, etc. C’est long aussi pour aller jusqu’au Fastnet et du Fastnet jusqu’à Kinsale, il peut se passer des choses, il y a encore du boulot. Je n’ai pas beaucoup dormi, j’ai fait une petite sieste de vingt minutes il y a un quart d’heure mais dès que c’est stable, je vais essayer d’en refaire. »

3085 commentaires