Bon départ pour Niji sur la 4ème étape de La Solitaire !

Le comité de course de La Solitaire URGO Le Figaro a été contraint de retarder de quelques minutes le départ prévu à 16h faute d’un vent suffisant et régulier.

A 16h16 très exactement, Gildas Morvan et ses 46 camarades de jeu se sont élancés dans des conditions météo très légères et très perturbées : le vent a basculé subitement du sud-est au nord-est quelques secondes après le coup canon. C’est dire si la situation se montre déjà bien compliquée à l’entame de cette ultime étape ! Et ce sera le cas sur tout le premier tronçon du parcours le long des côtes bretonnes jusqu’à la cardinale Base Portsall située devant l’Aber Wrac’h, fief de Gildas Morvan ! Le skipper de Niji connaît parfaitement les chausse-trappes du coin et manie parfaitement les effets de courants et baie. On raconte même qu’il connaît chaque caillou pas son nom. L’expérience fera sans doute la différence sur ces premiers milles avant de traverser la Manche.

Accompagné et soutenu par des salariés de Niji qui lui ont insufflé la meilleure énergie possible, Gildas Morvan quitte donc la baie de Morlaix avec un mental d’acier et une énorme envie de se bagarrer jusqu’à Dieppe. 500 milles sont à courir comprenant deux traversées de la Manche, donc une surveillance de tous les instants du trafic maritime. Jusqu’à Dieppe, cette dernière étape de La 50ème Solitaire nous fera vivre de multiples rebondissements et histoires de mer.

1577 commentaires